Faut-il être souple pour faire du yoga ?

alex-kurmasana-2

Faut-il être souple pour faire du yoga ?

Faut-il être souple pour faire du yoga ? - FDY

A voir certains asanas « postures », le yoga s’apparente pour beaucoup au spectacle du Cirque du Soleil ! Ces contorsions peuvent sembler hors de portée mais, est-ce un point de vue ou une réalité ? Sommes-nous vraiment souples ? Considéré comme l’alter ego de la gymnastique, le yoga est supposé ajuster l’apparence physique du corps. La rigidité ou la résistance sont-ils une barrière à la pratique ?

Nous associons à tort la pratique du yoga uniquement à la souplesse du corps. La méthode part du principe que le yoga est fait pour tous ! En démarrant la pratique, nous partons de ce que nous sommes, tels que nous sommes. Et c’est le yoga qui nous fait progresser. La prise de posture reflète notre condition dans l’instant. Prendre un asana « une posture » sous-entend de se mettre en position avec les blocages ou l’’aisance qui nous sont propres. Sans chercher une posture parfaite, il s’agit de faire de notre mieux à ce moment, de se découvrir et d’évoluer dans la pratique.

Travailler le lâcher-prise

La souplesse se développe profondément et progressivement au fil de la pratique, une conséquence naturelle qui s’installe sans qu’on s’en rende compte. Nous sommes plus souples que ce que l’on croit. Par manque de confiance en soi, ce sont nos résistances qui nous rendent rigides. Le corps est physiologiquement souple. La souplesse n’est pas un gain, c’est quelque chose que l’on va retrouver en dévoilant nos blocages. Si nous travaillons ce lâcher-prise, nous travaillons le relâchement du corps.

A nous de découvrir les résistances que nous nous créons, à cause de notre conditionnement éducatif et sociétal. Si nous nous abandonnons dans la posture, la souplesse vient de fait, l’attraction terrestre nous conduisant naturellement à lâcher ces parties du corps. Prenons par exemple Surya Namaskara, « la salutation au soleil ». Au début, nous résistons. Puis dans la répétition, les yeux fermés, nous lâchons prise et gagnons en souplesse.

Le bienfaits du souffle

Les postures ne constituent qu’un tiers de la pratique complète. Le yoga agit sur l’ensemble de notre corps et rééquilibre son fonctionnement physique, énergétique et psychique. La posture est un outil qui cible le travail sur le corps physique. Le corps lui-même est un moyen d’influencer le système énergétique, qui à son tour agit sur le mental. C’est par le pranayama « la maîtrise du souffle », que l’énergie va circuler dans notre corps. Même si la posture n’est pas « parfaite », les effets physiques, énergétiques et psychiques sont au rendez-vous. Tels des mousquetaires, ces trois éléments collaborent et optimisent les bienfaits de la pratique.

Nous pouvons tous bénéficier des bienfaits du yoga, la souplesse n’’est pas une condition requise. Ce n’est qu’’un outil parmi tant d’’autres comme l’équilibre, l’endurance, le lâcher-prise, l’acceptation, et la maîtrise du souffle. Il faut simplement se laisser guider et faire ce qu’il y a à faire. Et même le mental est plus souple que ce que nous croyons.

Faites du yoga et vous serez plus souples, mais n’’attendez pas d’’être souples pour profiter de tous les bienfaits du yoga !