Les risques du tabac pour les dents

Article publié sur Santé Magazine par Véronique Bertrand, le 22.09.2015.

« Fumer est dangereux pour la santé cardiaque et pulmonaire, mais aussi pour la santé bucco-dentaire.

  • Ainsi, à 50 ans un fumeur conserve 25 vraies dents contre 28 pour un non-fumeur.
  • A 60 ans, il n’en a plus que 7 contre 22 chez un non-fumeur.

Pourquoi ? La nicotine détruit le parodonte et s’accumule à la surface des racines des dents. Elle favorise les infections buccales et le déchaussement.

Des soins dentaires moins performants chez le fumeur

Chez les gros fumeurs, les traitements parodontaux et les implants dentaires sont réalisés avec moins de succès que chez les non-fumeurs. Et quand une extraction dentaire est nécessaire, la cicatrisation est, en général, plus longue. La solution ? Arrêter de fumer bien sûr !

Conseils de bonne hygiène bucco-dentaire

Arrêter de fumer étant difficile, en attendant d’être totalement sevré du tabagisme, il est impératif de :

  • se brosser les dents au moins deux fois par jour pendant trois minutes avec un dentifrice qui protège le parodonte ;
  • utiliser chaque jour un fil dentaire ;
  • utiliser chaque jour un rince-bouche et un nettoie-langue. »