Ventouse CelluBlue - Photo © DR

Article publié sur Puretrend par AW le 09 juillet 2015.

« Se débarrasser de sa cellulite ? C’est pour beaucoup une utopie. Et pourtant, la ventouse anticellulite CelluBlue pourrait bien être la solution tant attendue. On vous en dit plus sur ce petit instrument simplissime et quasi-révolutionnaire.

CelluBlue est une petite ventouse bleue, en silicone médical, qui permet de reproduire à la maison et en un clin d’oeil le fameux effet du massage palper-rouler. On le sait toutes, c’est le seul geste qui permet de se débarrasser efficacement des capitons. Le hic, c’est qu’il n’est pas évident de le réaliser sur soi-même de manière efficace.

Certaines zones du corps, comme l’arrière des cuisses ou les fesses restent hors d’atteinte pour l’automassage minceur. Quant aux machines qui réalisent un palper-rouler mécanique type Cellu-M6, les séances proposées en institut de beauté sont un luxe que l’on ne peut pas toutes s’offrir.

CelluBlue : comment ça marche ?

 La ventouse reproduit le palper-rouler grâce à un effet de succion. La peau est « aspirée » dans la ventouse par un mécanisme manuel d’appel d’air : en pinçant la ventouse, on la vide de son air, en la relâchant appuyée contre la peau, la chair est soulevée. Il ne reste plus qu’à faire glisser la ventouse pour « déplacer » le gras ! Evidemment, il faut enduire la peau d’une huile bien riche pour que cela glisse.

La promesse de la CelluBlue : dire au revoir à sa cellulite en 21 jours, quel que soit le type de cellulite, fibreuse, aqueuse ou adipeuse. Il faut utiliser la ventouse de manière quotidienne en massant cinq minutes par zone. La peau doit devenir plus ferme et plus lisse. Si on couple les massages à un peu de sport et à une alimentation saine, on peut même perdre des centimètres !

Nos impressions

Les plus : Après quelques semaines d’utilisation, les capitons sont moins marqués et surtout, la peau est plus ferme. La cellulite ne disparait pas complètement, mais elle est plus discrète, la qualité de la peau est sensiblement améliorée. Ce petit instrument offre un rapport qualité prix plus que satisfaisant. Elle est simple d’utilisation, facile à transporter, reste propre et ne s’use pas. C’est un investissement qui vaut vraiment le coup !

La ventouse peut être utilisée sur toutes les parties du corps, y compris les bras, les hanches, le ventre. Dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, pour perdre un peu de poids, passer la ventouse sur les zones où le gras est stocké peut faciliter l’élimination et donc l’amincissement !

Les moins : 21 jours ne suffisent pas pour voir une réelle amélioration. Mieux vaut prévoir un mois minimum. De plus, il faut être assidu. Le secret de la ventouse, c’est la régularité de son utilisation. Attention, lors des premières utilisations, le massage est douloureux, ce qui est tout à fait normal. Un palper-rouler efficace ne fait jamais de bien sur le moment ! Des bleus apparaissent même chez les femmes à la peau réactive.

Nos conseils

Si la notice conseille d’utiliser la CelluBlue avec la peau huilée, nous avons préféré l’utiliser sous la douche, sur peau savonnée. La mousse du gel douche permet de faire glisser la ventouse facilement. (On coupe l’eau pour ne pas faire de mal à la planète, évidemment).

Si les bleus sont trop présents, il est possible d’espacer les séances de massage. Il faut aussi faire attention à la pression de la ventouse. Le site web de CelluBlue donne de nombreux conseils pour utiliser la ventouse au mieuxet réaliser un massage optimal.

Pour un effet bluffant, CelluBlue donne des conseils dans un petit livre malin, le Wonder Body Guide. Allier une alimentation saine, des exercices sportifs et les massages à la ventouse permet d’obtenir des résultats en un temps record. »