« Une oreillette pour connaître ses périodes d’ovulation »

Oreillette pour connaître ses ovulations - Photo Yono Labs

« Une oreillette pour connaître ses périodes d’ovulation »

Oreillette pour connaître ses ovulations - Photo Yono Labs

Article paru dans Madame Figaro par Pauline Verduzier le 7 août 2015.

 » La société américaine Yono Labs a mis au point un modèle de thermomètre à porter la nuit comme une oreillette pour détecter les variations de la température corporelle. Cela permettrait aux femmes de connaître le moment exact où elles ovulent.

C’est probablement le futur de la bonne vieille courbe de températures sur papier. L’entreprise américaine Yono Labs, basée en Californie, a présenté lundi 3 août son projet d’oreillette connectée sur la plate-forme de financement participatif Kickstarter. Le principe ? Un thermomètre à utiliser à la manière de boules Quies, la nuit, et qui enregistre les variations de la température corporelle afin de détecter sa période d’ovulation. L’argument, en dehors du fait d’être plus pratique que la prise de température quotidienne au saut du lit, est que le petit objet enregistrerait la « vraie » température du corps au moment où elle est la plus basse, entre 2 et 6 heures du matin, sans que la température ambiante n’interfère.

Au réveil, l’oreillette, baptisée Yono, doit être déposée dans un réceptacle connecté à une application à télécharger sur son téléphone. Celle-ci délivre un rapport détaillé et calcule le moment précis durant lequel la chance de concevoir est la plus grande. L’utilisatrice peut aussi renseigner plusieurs symptômes physiques associés à l’ovulation pour mieux repérer quand celle-ci se produit. « J’ai lancé Yono en partant de mes propres difficultés à concevoir un enfant et j’ai vu la nécessité d’une technologie qui me donne toutes les informations dont j’avais besoin », explique Vanessa Xi, la fondatrice de Yono Labs. La méthode dite des températures est souvent utilisée par les femmes qui souhaitent avoir un enfant et connaissent des difficultés à tomber enceinte. Pour rappel, l’ovulation survient généralement la veille d’une augmentation de la température de quelques dixièmes de degrés, liée à une poussée du taux de progestérone.

À l’inverse, ce nouveau gadget pourra éventuellement servir de contraception « naturelle » (beaucoup moins fiable que les contraceptifs classiques), en permettant une meilleure connaissance de son cycle. Yono s’ajoute à une longue liste d’applications dédiées aux femmes, qu’elles aident à ne pas oublier leur pilule ou à calculer la date de leurs prochaines règles.  »