Se savoir trop gros fait prendre du poids

Article publié sur Santé Magazine par Véronique Bertrand, le 28.08.2015.

« 30 % des Français sont en suproids et 16 % sont obèses. Des chiffres qui risquent de ne pas s’améliorer  si l’on ne lutte pas davantage contre la stigmatisation.

Le surpoids engendre du stress

L’étude, qui a porté sur plus de 10 000 personnes suivies sur de nombreuses années, montre qu’être en surpoids génère davantage de stress social, ce qui conduit ces personnes à se rassurer et à se consoler… en mangeant encore plus !

Ce stress est principalement dû au fait que, dans les sociétés industrialisées, le “juste poids” d’un individu est une notion hyper importante et que la minceur est considérée comme la seule norme.

Pour faire baisser le surpoids et l’obésité, les auteurs de l’étude suggèrent de lutter contre la stigmatisation des personnes souffrant d’obésité. Mieux acceptées par leurs pairs, elles se sentiront plus sereines et plus aptes à ne pas calmer leur angoisse en mangeant. »