Retrouver une harmonie sexuelle grâce aux tâches ménagères

Article publié sur Santé Magazine par Elena Bizzotto, le 05.11.2015.

« Le fait de sentir qu’on contribue activement au ménage aide à apaiser les tensions au sein du couple.

Vous cherchez un moyen pour améliorer votre vie sexuelle ? Mettez des gants en plastique et aidez votre moitié à faire le ménage. D’après une étude publiée par la revue Journal of Family Psychology et menée par l’université canadienne d’Alberta, les couples qui se partagent les tâches ménagères ont également une vie sexuelle plus épanouie. Les auteurs de l’étude se sont intéressés aux bénéfices du partage des tâches chez 1000 couples qui étaient ensemble depuis au moins cinq ans.

Même si les résultats indiquent un lien entre le ménage partagé et le bonheur sous la couette, les chercheurs précisent que ce bénéfice ne s’applique pas à tous les couples. « Dans chaque relation, la quantité de tâches ménagères influence le couple. Tout dépend des attentes de chaque personne et de la façon dont cette personne se compare aux autres couples qu’elle connaît », explique le docteur Matt Johnson, l’un des auteurs de l’étude.

Savoir qu’on contribue

Après avoir pris en compte les habitudes au sein de chaque couple et la qualité de leurs rapports sexuels, les scientifiques ont analysé la perception des hommes sur la quantité de travail accompli à la maison. Les résultats indiquent que ce n’est pas cette quantité qui compte, mais le fait de percevoir sa contribution aux tâches ménagères comme équitable qui améliore la qualité de la vie sexuelle des deux partenaires.

Si l’un des deux n’assume pas sa part de responsabilité et si l’un en fait plus que l’autre, cela peut créer des tensions dans la relation, qui se traduisent dans une mauvaise entente au lit. Cette étude confirme les résultats d’autres travaux selon lesquels les couples qui partagent le ménage sont les plus satisfaits sexuellement parlant. »