Les effets de l'ovulation sur le corps et le cerveau

Article publié sur Santé Magazine par Elena Bizzotto, le 20.07.2015.

« Les hormones ont tendance à nous chambouler pendant les règles, mais saviez-vous qu’elles affectent notre comportement pendant l’ovulation ?

Une fois par mois, le processus d’ovulation se déclenche chez les femmes en âge de se reproduire. Un ovaire libère un ovule dans les trompes de Fallope. S’il est fécondé, l’ovule se transforme en fœtus, autrement il est expulsé grâce aux règles. Mais pendant la période d’ovulation, les hormones entrent en jeu et peuvent influencer notre cerveau, notre corps et notre comportement.

Le visage change de couleur

D’après une étude publiée par la revue Plos One et citée par le site américain Health, le visage des femmes a tendance à devenir légèrement plus rouge pendant l’ovulation. En effet, les hormones peuvent provoquer une dilatation des vaisseaux sanguins et augmenter l’afflux du sang. Cette différence de coloration ne se remarque pas à l’œil nu, précisent les chercheurs, mais pourrait jouer un rôle dans l’attraction inconsciente entre hommes et femmes.

La libido explose

C’est plutôt logique : le corps se prépare à l’éventualité d’être fécondé, notre cerveau a donc été programmé booster notre libido et notre fertilité. Le côté surprenant de ce mécanisme est la façon, plus ou moins consciente, dont chaque femme ressent cette stimulation.

Si certaines ressentent le besoin de s’enfermer à double tour dans leur chambre avec un partenaire, d’autres vont avoir tendance à acheter de la lingerie sexy ou avoir des rêves érotiques, explique le site Health.

L’attraction change

Si d’habitude vous êtes attirée par des blonds aux yeux bleus, vos hormones pourraient vous faire tomber dans les bras d’un grand brun ténébreux pendant que vous ovulez. En effet, pendant cette période, les femmes auraient tendance à choisir des partenaires affichant des traits physiques que nous associons à une bonne santé et à un taux élevé de testostérone.

L’odorat super développé

Les femmes qui ovulent semblent être en mesure de détecter certaines odeurs mieux que celles qui n’ovulent pas, d’après une étude menée en 2013 et publiée par la revue Hormones ans Behavior.

Les hommes de la famille

Encore un effet curieux de l’ovulation : les femmes qui vivent cette période très fertile du mois auraient tendance à éviter les conversations avec leur père. Les scientifiques, explique le site Health, ont avancé différentes hypothèses, dont celle d’éviter les risques d’inceste ou de vouloir sortir avec des garçons alors que le père n’aime pas ça…affaire à suivre. »