La propolis serait efficace pour lutter contre la calvitie

Article publié sur Top Santé par Agathe Mayer, le 12 décembre 2014.

« La propolis serait efficace pour lutter contre la calvitie, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue scientifique Journal of Agricultural and Food Chemistry. Elle boosterait la repousse des poils chez les souris.

Les résultats de cette nouvelle étude scientifique japonaise pourraient redonner le sourire à tous les hommes qui souffrent de calvitie, c’est-à-dire environ un homme sur trois à 30 ans et un homme sur deux à 50 ans. La propolis serait efficace dans la repousse des poils, selon les scientifiques qui ont mené des expériences sur des souris.

Les scientifiques de l’Université d’Hokkaido (Japon) ont mené des recherches pour comprendre si la propolis augmentait la repousse des poils chez les souris.

Les rongeurs ont été épilés ou rasés, puis ont reçu une application cutanée de propolis. Dans les deux cas de figures, les souris ont vu leurs poils repousser plus vite que les rongeurs qui n’ont pas reçu de propolis. Et, le nombre des cellules liées à la pousse du poil a augmenté après usage de la propolis sur la peau.

Les bienfaits de la ruche

La propolis est un mélange de sécrétions des abeilles et de sèves qu’elles collectent sur des végétaux (feuilles, bourgeons, branches..). Ces insectes s’en servent comme mastic pour colmater les fissures, éliminer les micro-organismes nuisibles à la colonie ou encore embaumer les cadavres des petits animaux ayant pénétré dans la ruche et impossibles à évacuer vers l’extérieur.

La propolis possède des propriétés antibactériennes, antifongiques (contre les mycoses), antiseptiques, anti-inflammatoires. Elle est déjà reconnue pour renforcer le système immunitaire.

« Et parce qu’elle a des vertus anti-inflammatoires, la propolis pourrait empêcher la chute du cheveu due à la calvitie » explique Ken Kobayaskico, chercheur au laboratoire de l’Université d’Hokkaido et co-auteur de l’étude.

« Les résultats de ces recherches sont encourageants, car, à l’heure actuelle, toutes les solutions qui existent dans le domaine de la calvitie visent à retarder l’échéance mais ne peuvent provoquer la repousse des cheveux », conclut Ken Kobayaskico. « Mais d’autres expériences sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse ». »