Addictions : tabac

Article publié sur Metronews par Clara Saer, le 23 novembre 2015.

« TABAC – Mauvaise pour les poumons, pour le cœur, pour la peau, la cigarette est aussi très nocive pour notre cerveau. Fumer endommage en effet une zone responsable de la mémoire.

Fumer est très mauvais pour la santé. Jusqu’ici, on ne vous apprend rien. Si l’on savait que la cigarette favorisait certains cancers et certaines pathologies cardiovasculaires, il semblerait qu’elle ait aussi un effet totalement délétère sur notre cerveau.

Ainsi, des chercheurs de l’université d’Edimbourg ont mis au jour un lien direct entre tabac et altération de la mémoire. En effet, sous l’action du vieillissement, les couches extérieures de notre cerveau ont tendance à s’éroder avec le temps. Or, selon ces scientifiques, ce processus serait largement accéléré chez les fumeurs. Les zones touchées se trouvent dans la région du cortex cérébral qui gère la mémoire, l’attention et la concentration du sujet.

Jamais trop tard pour arrêter

Ces observations pourraient confirmer la théorie selon laquelle le tabac pourrait favoriser la dégénérescence cérébrale. Pour étayer leurs dires, les chercheurs ont analysé les scanners de 500 personnes âgées en moyenne de 73 ans. Les fumeurs présentaient un cortex cérébral beaucoup plus fin que les non-fumeurs ou même que les personnes qui avaient arrêté de fumer. Et plus les patients avaient renoncé au tabac il y a longtemps, plus leur cortex était épais.

Ainsi les résultats de l’étude publiés dans la revue Molecular Psychiatry Journal démontrent également que dés que l’on arrête de fumer, les bénéfices sont immédiats sur le cortex cérébral. Selon les médecins, le processus de guérison des tissus pourrait être visible dès quelques semaines après l’arrêt. Le timing dépend selon eux du nombre de cigarette consommée et du nombre global d’années passées à fumer. Ainsi il convient de garder deux choses à l’esprit : fumer favorise les risques de démence, certes, mais arrêter peut inverser ce processus assez rapidement. Il n’est donc jamais jamais trop tard pour dire adieu à la cigarette : pour cela prenez contact avec un professionnel de santé qui saura vous accompagner dans votre démarche.  »