Interview d’Elodie Ghione, diététicienne-nutritionniste à Montpellier, sur les bonnes habitudes à prendre pour maigrir.

FDY : Pourquoi prend-on du poids ?

Elodie Ghione : La plupart du temps on prend du poids car il y a un déséquilibre de la balance alimentaire entre les apports et les sorties. En d’autres termes vous absorbez plus que ce que vous éliminez. Ceci peut s’expliquer simplement par un excès d’apports caloriques ou par une défaillance d’absorption et/ou d’élimination en particulier au niveau du système digestif. Ensuite, il n’y a pas que les facteurs physiologiques qui sont à prendre en compte dans une prise de poids, il faut remonter de l’effet à la cause pour comprendre comment son corps a réagi sous l’influence du mental, du psychologique, de l’affectif et de l’énergétique.

FDY : Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite entamer un régime ? Et quels sont les facteurs à prendre en considération ?

E.G. : Tout dépend de ce qu’on entend par « régime » car c’est un mot qui désigne souvent une diète draconienne et sur le marché on ne trouve que ce type de régime pour perdre vite. Seulement, on est piégé dans une sorte de résultat illusoire et puis on commence un jour à ressentir les effets néfastes, on abandonne et on reprend encore plus qu’avant, c’est l’effet yoyo. D’autres méthodes peuvent proposer de faire perdre du poids en faisant croire aux gens qu’on leur apprend à manger équilibré mais à côté on leur vend des compléments et autres substances à base de plantes car justement l’alimentation proposée est  inadéquate, et elle ne sert qu’à faire diminuer le poids sur la balance, or le poids n’explique pas tout. Si vous vous sentez prisonnier à un moment donné, fuyez !

FDY : Les régimes marchent-ils vraiment ?

E.G. : Tout régime qui est suivi avec une autre personne qu’un diététicien-nutritionniste ou un médecin nutritionniste est la plupart du temps voué à l’échec. C’est un domaine vraiment délicat car il n’y a pas de solution universelle et la personne qui conseille doit être réceptive.

FDY : Que pensez-vous des régimes sans gluten ?  

E.G. : En ce moment c’est à la mode. Il n’y a aucune raison de supprimer le gluten de manière radicale s’il n’y a pas d’intolérance au gluten attestée et confirmée par un bilan sanguin et par son médecin traitant. Après j’écoute mes patients, si ils me disent qu’ils ressentent une amélioration de leur état général depuis qu’ils ont diminué le gluten, nous allons dans ce sens car il y a une différence entre la suppression totale pour une intolérance et la diminution partielle pour soulager d’autres affections. Il faut avoir conscience que l’industrie des produits sans gluten en profite pas mal car ce sont des produits chers donc je mets en garde mes patients pour qu’ils sachent toujours faire la part des choses entre le vrai et le faux.

FDY : Vaut-il mieux faire trois gros repas ou plusieurs petits ?

E.G. : Plusieurs petits : 3 repas + 1, 2, voire 3 collations dans la journée selon ses besoins.

Contact :

Elodie Ghione

Diététicienne-Nutritionniste

410, Avenue des Etats du Languedoc

Bâtiment A3, N°61, 34000 Montpellier

RDV : 07 81 70 68 13 / rvd@dietetique-montpellier.fr

www.dietetique-montpellier.fr