Faut-il être jeune pour faire du yoga ?

Faut-il être jeune pour faire du yoga ? - La Méthode FDY

Faut-il être jeune pour faire du yoga ?

Faut-il être jeune pour faire du yoga ? - La Méthode FDY

Il est souvent intimidant de démarrer une activité sportive. Surtout quand nous nous croyons à tort trop rigides, voire même pas assez jeunes pour pratiquer. Et lorsque nous regardons certains asanas, « postures », tel padahastasana, « les mains aux pieds », nous nous demandons s’il est judicieux et réaliste de se lancer dans l’aventure!

Le yoga nous prend tels que nous sommes : jeunes, âgés, assidus ou paresseux, musclés ou relâchés. Il nous cueille même au bon moment de notre vie : quand nous en avons besoin. La pratique ancestrale du yoga s’adapte à notre quotidien, l’équilibre physique et mental acquis par la circulation de l’énergie n’a pas d’âge. Le yoga s’adresse à tous. Il prend en compte la personne pour lui prodiguer ses bienfaits.

Ralentir le vieillissement

Et la souplesse ? Elle s’acquiert au fil de la pratique dans l’apprentissage du lâcher-prise via les asanas et le pranayama « la maîtrise du souffle ». Il s’agit d’une souplesse mentale à adopter en pratiquant : le corps est naturellement souple. En s’abandonnant dans la posture, l’énergie va augmenter et se diffuser dans le corps. Pas besoin donc d’être la nouvelle Nadia Comaneci pour découvrir la discipline.

Notre corps est ce que nous en faisons. Nous pouvons en outre être physiquement jeune et maltraiter notre organisme… A l’inverse, une personne plus âgée peut prendre soin d’elle et cet organisme fonctionnera mieux.

Le yoga ralentit le vieillissement du corps par un meilleur fonctionnement du système énergétique. La pratique agit sur les principales causes de ce vieillissement, en particulier le renouvellement des cellules : l’’oxygène afflue dans le sang et les cellules sont mieux alimentées et se renouvellent plus facilement. Ce processus généré par la pratique du yoga a des effets sur le vieillissement cutané. Par le pranayama, nous augmentons l’oxygénation du corps comme dans khapalabathi, et la peau est par exemple revitalisée.

Pour libérer ses organes et ses viscères, nous pouvons pratiquer uddiyana bandha  « la contraction volante » qui donne un coup de fouet au métabolisme physiologique et énergétique. La technique augmente notre forme physique et permet un meilleur fonctionnement  de l’estomac, du foie, du pancréas, des intestins, des reins, etc.

Améliorer notre condition

Par une pratique régulière, le yoga ralentit aussi la diminution de la masse et de la force musculaire liées à l’’avancement en âge.

Une meilleure alimentation, un corps drainé, gainé et libéré des douleurs du quotidien rendent ses titres de noblesse à la maturité et au temps qui passe, sans emprise. Dès les premières séances, le yoga améliore notre condition physique, psychique et énergétique.

Le yoga va donc inverser le processus du vieillissement du corps et du mental… et nous rendre une seconde jeunesse !