L’énergie est partout !

vrikshasana

L’énergie est partout !

L'énergie est partout - FDY

Nous disons parfois que nous manquons d’énergie. Nous entendons par là, un manque de tonus physique et mental.

La pratique du yoga permet de développer l’énergie.

Mais de quoi parle-t-on ?

« Tout est énergie », disait Albert Einstein. Nous sommes tous effectivement un condensé d’énergie. Nous faisons partie d’un tout énergétique universel appelé Prâna. Prâna anime chaque cellule vivante, chaque pensée, chaque mouvement.

Chaque entité, humaine ou inanimée, de l’arbre au rocher en passant par n’importe quel mammifère, est une partie de son fonctionnement. Prâna désigne également la respiration humaine, mais aussi le souffle de l’’univers, la force de vie. Il s’agit d’un fonctionnement présent, qui ne nous quitte finalement qu’à la mort.

Flux électriques

La science a déjà su démontrer la circulation de cette énergie par flux dans l’organisme humain. Dans le corps physiologique, la communication se fait par des signaux électrochimiques et des courants électriques. Ces courants électriques sont partout : dans les tissus, les muscles, le système nerveux, le cœoeur, le rein et les glandes. Dans le système psychique, les neurones assurent la transmission du signal bioélectrique appelé influx nerveux.

La synapse est la zone de contact entre deux neurones et/ou d’’autres cellules : musculaires, récepteurs sensoriels…. L’’ensemble forme les neurotransmetteurs chimiques et électriques du système psychique. Ainsi, l’énergie du corps électrique est avérée par la science. Elle arrive même à la mesurer dans l’organisme avec, par exemple, un électro cardiogramme pour le coeur.

La pratique du yoga permet d’augmenter cette énergie grâce à une circulation via les nadis « flux énergétiques », comparables aux flux neuronaux, et les chakras « roue, carrefour de flux énergétiques », comparables aux synapses, qui parcourent le corps et tracent telle une carte en 3D le système énergétique dans notre corps.

L’énergie et le souffle

Le moteur de cette énergie est essentiellement la respiration. Le yoga, par le pranayama « la maîtrise du souffle », permet d’augmenter ces ressources en énergie. La pratique permet de canaliser et de diffuser ces ressources grâce aux asanas « postures », véritables pièges à énergie. Celles-ci peuvent circuler aisément dans un corps, régénéré, oxygéné et assaini.

Ainsi, nous savons que nous ne sommes qu’une partie de l’énergie de la terre.

Nous avons la possibilité par la pratique, d’augmenter cet attribut énergétique afin de jouir des bienfaits sur notre organisme. Finies les baisses de tonus !