Développer un système immunitaire puissant

Développer un système immunitaire puissant

Développer un système immunitaire puissant

Nous ingérons par habitude des médicaments pour pallier le plus souvent les dégradations d’une attaque microbienne sur notre organisme. Et si la pratique du yoga nous offrait une prévention efficace, un système immunitaire puissant, plus à même de lutter contre les maux du quotidien ?

Il faut rappeler que l’immunité renvoie à la capacité qu’e possède le corps de se défendre contre des menaces à son bon fonctionnement. Il peut s’agir de microbes (virus, bactéries, champignons, parasites), de cellules devenues cancéreuses ou d’un corps étranger (comme une écharde).

Réponse immunitaire

Notre système immunitaire cellulaire s’occupe des cellules infectées par ces virus, bactéries, et autres cellules cancéreuses. Un système d’’interactions complexes mettant en oeuvre de nombreux organes, cellules et substances différentes. La majorité des cellules ne se trouvent pas dans le sang, mais plutôt dans un ensemble d’’organes appelés organes lymphoïdes que sont le thymus, la moelle osseuse, la rate, les amygdales, l’appendice, et les ganglions lymphatiques.

Notre réaction face aux maladies dépend donc de notre capacité physiologique à y répondre. Notre système immunitaire est souvent mis à mal. Nous passons plus de temps à l’atrophier, à l’affaiblir et nous prenons pour y remédier, gélules et sirops. Les études épidémiologiques indiquent que l’’alimentation, le tabagisme, le sommeil, l’’activité physique, le degré de stress, la qualité des relations humaines et le milieu de vie influencent la qualité de la réponse immunitaire de notre corps.

Par ailleurs, avec l’’âge ou la maladie, l’’immunité s’’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections. Ces dernières deviennent souvent plus fréquentes et plus graves.

Dans le cadre d’une alimentation appropriée, la pratique du yoga permet en premier lieu un assainissement, un nettoyage complet du corps. La combinaison des asanas, « postures », qui vont ouvrir les chakras « roues, carrefour de flux énergétiques »et du pranayama, « maîtrise du souffle », qui va diffuser l’énergie dans le corps, apporte gainage, assouplissement, renforcement mais aussi une oxygénation accrue de tout l’organisme. Ce qui va gainer nos abdos ou nos bras, va gainer notre système immunitaire qui va s’appuyer sur des cellules et des organes lymphoïdes plus solides.

Système performant

La pratique va instaurer un équilibre et une augmentation de la performance du système immunitaire. Le travail par le pranayama comme avec kapalabhati, « la petite lumière dans la tête », est un travail intra cellulaire. Nous agissons par la respiration directement sur le fonctionnement des cellules et du système lymphatique.

Nous pouvons ainsi mieux appréhender les agressions du quotidien qui attaquent notre organisme. La pratique permet d’endiguer cette détérioration du système immunitaire au fil des années.

Quel que soit notre âge, agissons en interne par la pratique pour activer nos systèmes énergétique et lymphatique.