La durée idéale d'un rapport sexuel - Photo : © istock

Article publié sur Top Santé par Emilie Cailleau, le 21 octobre 2015.

« Deux minutes ? Trop court. Entre trois et dix minutes ? C’est parfait. Ainsi est définie la durée idéale du rapport sexuel, entre la pénétration et l’orgasme, dixit une étude américaine et canadienne de la Society for Sex Therapy and Research, qui regroupe notamment des psychologues et des médecins. Ces praticiens tirent leur recommandation du suivi de 50 patients sur une période de dix ans. Ces derniers ont été interrogés sur leur niveau de satisfaction sexuelle et la durée de leurs ébats intimes.

Les thérapeutes ont ensuite livré leur avis sur la durée du rapport sexuel à la la lumière de la satisfaction sexuelle. Ainsi, un rapport qui dure de 1 à deux minutes est qualifié de « trop court » par les spécialistes. A l’inverse, entre dix et 30 minutes, cela deviendrait « trop long ». La durée idéale serait donc estimée entre 3 et 13 minutes.

Autrement dit, rien ne sert de prendre trop son temps quand il s’agit de sexualité, le chemin vers l’extase sexuelle serait relativement court.

Un risque de déception

Problème, la plupart des personnes interrogées semblaient croire que la satisfaction sexuelle augmente avec la durée du rapport. Un « cliché » qui ne peut générer que frustration et déception, avertissent les praticiens. « Malheureusement, la culture populaire actuelle renforce les stéréotypes sur la sexualité. Beaucoup d’hommes et de femmes semblent croire au modèle fantasmatique des pénis larges, des érections très dures et des rapports sexuels qui durent toute la nuit », observent les spécialistes dans l’étude.

Et de conclure : « Avec cette étude, nous espérons dissiper les illusions et sensibiliser les hommes et les femmes sur les données réalistes des rapports sexuels acceptables, afin de prévenir les déceptions et les troubles sexuels ». »