Comment devenir maître de soi ?

comment devenir maître de soi

Comment devenir maître de soi ?

comment devenir maître de soi

Nous bafouillons, hésitons, perdons patience… Parfois la timidité et le manque de confiance en soi l’emportent sur nous-mêmes dans des situations de tous les jours. Comment y remédier ? Et si le yoga apportait cette sérénité et cette maîtrise de soi qui nous font défaut… 

Qu’est-ce qu’être maître de soi ? C’est peut-être cette aptitude à faire face aux autres, sans crainte ni hostilité et à la vie en générale. Retrouver cette paix intérieure : comme son nom l’indique, nous l’avons déjà en nous ! La pratique du yoga permet cette prise de conscience car elle va équilibrer nos systèmes physiologique, psychique et énergétique sur lesquels repose notre organisme.

En associant les asanas, « postures » au pranayama, « maîtrise du souffle », nous allons assainir, puis augmenter l’énergie au cœoeur de l’organisme. Le yoga permet un renouvellement intra-cellulaire puissant qui régénère par une oxygénation accrue, nos systèmes. 

Equilibre

Dans un premier temps, nous créons l’équilibre physique puis psychique. Nous avons le réflexe de dissocier les deux à tort. C’est par la pratique régulière que le yoga nous procure une vision plus saine des choses. Notre mental sera plus solide car notre corps est plus solide. Nous le voyons bien quand nous avons un rhume par exemple. La moindre difficulté semble alors insurmontable car le corps a une faiblesse, un dysfonctionnement.

Nous subissons ce dysfonctionnement jusqu’au mental qui à son tour se trouve affecté. Mais lorsque l’équilibre physiologique est là, il en découle un équilibre de la perception de notre environnement. Le discernement est possible car le système énergétique est équilibré. Et nous pouvons nous recentrer sur nous-mêmes. 

La pratique du yoga nous pousse aussi au dépassement de soi pour pulvériser ce que nous croyons être nos limites. Si nous essayons uddiyana bandha, allons plus loin dans l’asana. C’est à nous de décider, de rythmer notre respiration. La pratique du yoga par les asanas et le pranayama permet de tendre vers ce que l’’on appelle l’’homéostasie, l’’équilibrage des paramètres vitaux et l’’ataraxie, l’’absence de troubles et de fluctuations du mental. 

S’accepter

Cet équilibre du physique et du mental que nous allons acquérir au fil des séances, nous conduit alors jusqu’à…nous-mêmes. Etre maître de soi, c’est aussi être soi-même, s’accepter, tel que l’on est, dans cet équilibre retrouvé.

Nous devenons alors maître de nous-mêmes comme si, en ayant enfin repris les commandes, nous pouvions piloter notre mental. Bégayer en public, s’énerver pour une futilité ou perdre tout contrôle à cause du stress ne seront qu’un vieux souvenir !