Le blowtox pour rebooster ses cheveux

Article publié sur Top Santé par Emilie Cailleau, le 28 octobre 2015.

« Le « Blowtox » pour injection de toxine botulique dans les cheveux. Le concept fait fureur en Angleterre et aux Etats-Unis.

Et si la toxine botulique, communément appelée Botox, ne s’occupait plus seulement de repulper le visage mais de redonner du peps à des cheveux fatigués ? Le concept original, appelé Blowtox, vient des Etats-Unis et consiste à injecter dans le cuir chevelu de la toxine botulique, de la kératine (constituant du cheveu) et de l’acide hyaluronique (la fameuse molécule anti-âge). Cette méthode bloquerait ainsi les glandes sébacées qui sur certaines têtes ont parfois tendance à produire du sébum en excès avec les soucis capillaires redoutés : cheveux gras, baisse d’oxygénation du follicule pileux, cheveux plus fins et plus fragiles, manque de vitalité, et risque de chute.

Ouste cheveux gras et raplaplas : le Blowtox s’adresse à celles qui souhaitent redonner un coup de fouet à leur crinière, non pour les faire paraître plus jeunes mais pour les garder plus éclatants, plus souples et plus brillants, indépendamment des aléas. Par exemple, la technique serait appréciée des femmes lassées de lutter avec leurs cheveux incoiffables car chargés de transpiration après une séance de sport intensive.

Le « Botox capillaire » ferait aussi des miracles sur les cheveux colorés, agressés par les agents chimiques des colorations à répétition.

Pour bénéficier de ce traitement qui dure de trois à neuf mois, il faut néanmoins être prête à débourser 1 500 dollars (1 358 euros), soit le coût moyen d’une injection dans une clinique américaine ou anglaise. »